Soutenance de thèse de M. Corentin LE HESRAN

Date : 
Jeudi 28 novembre 2019
Type : 

M. Corentin LE HESRAN soutiendra sa thèse intitulée "Réduire les déchets industriels, une approche par l'ordonnancement des opérations". Elle se tiendra le jeudi 28 novembre 2019 après-midi à l'INSA LYON - amphithéâtre Claude Chappe.

Le jury de thèse sera composé de:
GRABOT Bernard, Professeur des Universités, Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tarbes (Rapporteur)
BAPTISTE Pierre, Professeur des Universités, Polytechnique Montréal (Rapporteur)
PERRY Nicolas, Professeur des Universités, Arts et Métiers ParisTech, Université de Bordeaux (Examinateur)
TRENTESAUX Damien, Professeur des Universités, Université Polytechnique des Hauts de France (Examinateur)
BOTTA-GENOULAZ Valérie, Professeur des Universités, INSA Lyon, Laboratoire DISP (Directrice de thèse)
LAFOREST Valériet, Directrice de recherche, Ecole des Mines de Saint-Etienne, Institut Fayol, UMR 5600 EVS (Co-Directrice de thèse)
LADIER Anne-Laurer, Maître de conférences, INSA Lyon, Laboratoire DISP (Encadrante de thèse)

Résumé: Confronté à des enjeux économiques et environnementaux croissants, le monde industriel doit s’adapter afin de répondre aux problématiques actuelles. La production industrielle est responsable de 83% de la production mondiale de déchets solides et de 40% de la consommation d’énergie, et l’ordonnancement s’avère être un levier prometteur pour agir sur ces enjeux. L’état de l’art réalisé montre que les travaux de recherche traitent en majorité des enjeux énergétiques. Cette thèse propose de s’intéresser à la problématique suivante :

Comment intégrer la réduction des déchets dans l’ordonnancement des opérations ?

L’état de l’art sur le sujet faisant émerger une terminologie disparate, une classification est proposée pour unifier ce champ de recherche hétérogène. Pour répondre à la problématique, nous proposons une méthodologie combinant le suivi des flux de matière avec les paramètres d’ordonnancement pour permettre l’identification des opportunités de réduction de la génération de déchets par l’ordonnancement, et la caractérisation du problème d’ordonnancement correspondant. Une étude de cas valide la méthodologie et l’intérêt des résultats obtenus. En se basant sur ces résultats, un problème d’ordonnancement bi-objectif machine-unique avec réentrance dans un contexte de fabrication à la commande est modélisé en programmation linéaire. Deux méthodes de résolution ‒ exacte et métaheuristique ‒ sont comparées et démontrent le potentiel de l’ordonnancement pour la réduction de la génération de déchets industriels. Cette résolution fournit aux preneurs de décision des solutions alternatives adaptées, et permet une réduction des déchets significative en contrepartie d’une augmentation de stock limitée. Ces travaux se concentrant sur les déchets ouvrent la voie à d’autres enjeux environnementaux comme l’intégration des enjeux énergétiques et d’émissions atmosphériques, et à la considération du critère social afin d’englober les trois piliers du développement durable.