OGCSC

Date: 
January 2012 to December 2013
Leader: 
DISP
DISP leader: 
Partners: 

Université technologie de Sharif / Iran

Rappel des objectifs : La gestion de la chaîne logistique est un ensemble de modèles et des méthodes utilisées pour intégrer efficacement les fournisseurs, les fabricants, les entrepôts et les distributeurs. L’objectif est de livrer les marchandises au bon moment dans le but d'améliorer ou d'optimiser les performances de chaque membre, mais aussi de l’ensemble du système, tout en respectant les niveaux de service de production et de distribution appropriés. Un des aspects importants de la gestion de la chaîne logistique concerne la gestion de la production et des stocks ainsi que la coordination de ces décisions avec d'autres décisions de la chaîne logistique. Avec la complexité de plus en plus importante du monde industriel actuel, l'un des défis des chercheurs consiste à identifier les différents paramètres influençant les performances de la chaîne et ses paramètres interdépendants, puis à prendre en considération des conditions incertaines et donc beaucoup plus proches du monde réel. De plus, compte tenu de l'importance croissante du développement durable (sociétal, environnemental et économique) et les lois locales et internationales, l'un des défis nouveaux, critiques et pratiques réside dans la conception et la gestion de chaînes logistiques compatibles avec ce nouveau paradigme. Dans ce projet, nous considérons :

1- les caractéristiques spécifiques des produits : leur duré de vie et de périssabilité, etc.

2- la structure de la chaîne logistique : centralisée/décentralisée, série/assemblage/ distribuée, etc.

3- les restrictions pour maintenir la durabilité (sustainability) des chaînes logistiques : les effets néfastes des gaz à effet de serre dans l'approvisionnement, dans la production et dans la distribution (transport), le contrôle et la gestion des déchets, le recyclage des produits usagés, la santé physique et mentale des opérateurs, etc.

De ce fait, la coordination des politiques appropriées entre production et distribution, ainsi qu’entre acheteur et vendeur, sera examinée. La méthodologie de travail est consisté donc à étudier dans un premier temps la chaîne logistique simple (un seul produit dans une chaîne dyadique), puis les politiques de coordination en proposant les modèles mathématiques appropriés.

Dans un second temps, nous étudierons des scénarios de plus en plus complexes, comme les chaînes multi-niveaux, les produits périssables, des cas multi-produits, etc. Dans ces modèles, nous nous intéressons, d’une part, à la planification de la production et à la localisation des meilleurs sites de production et de distribution et, d'autre part, à la coordination entre les différents membres d’une chaîne logistique. L’étude des facteurs liés au développement durable dans la chaîne logistique est l’un des domaines de recherche très riches, mais pas encore suffisamment matures.

De ce fait, cette étude pourrait avoir de nombreuses potentielles applications, telles que l’amélioration des opérations de production et de distribution, l’élaboration de politiques et de stratégies ou encore l'identification de nouveaux modèles d'affaires. Ainsi, nous pourrons appliquer les modèles élaborés à des applications industrielles afin étudier leur efficacité dans des conditions réelles. D'autre part, nous savons que les modèles de gestion et de coordination de la chaîne logistique durable sont en étroite relation avec sa planification globale (agrégée). Ceci permet de mieux modéliser la variabilité et l'incertitude des paramètres du problème et la vraie relation entre prix et demande. Ainsi, non seulement il existe un grand défi du point de vue de la résolution des problèmes qui nécessite des approches innovantes, mais il faut en plus développer des méthodes de résolution globale utilisable dans l'industrie. À cet égard, les industries automobile, pétrolière et pétrochimique et pharmaceutique sont nos domaines d'intérêt.