09G1112

Date: 
January 2009 to December 2012
Leader: 
DISP
DISP leader: 
DISP Participants: 
Partners: 

AMPERE / INSA / France, LAAS - CNRS / France, LIP2 / Ecole des Mines Albi /France, ROI / Ecole Polytechnique / Tunisie, OASIS / ENIT / Tunisie, LAG / France

Cinq axes de recherche interdépendants sont proposés dans ce projet. Ils se déclinent comme suit :

Axe 1 : Développer de nouvelles approches de pilotage des systèmes de production et des chaînes logistiques
Etude de nouvelles méthodes d’aide à la décision dans les domaines de l’ordonnancement, de la gestion de stocks distribués, de la gestion des ressources humaines dans les systèmes de production de biens et de services ;
Conception de nouvelles méthodes de planification et d’ajustement des charges et des capacités dans les chaînes logistiques ;
Développement de nouvelles approches collaboratives au sein des chaînes logistiques.

Axe 2 : Développer des outils et des méthodes d’aide à la conception et au pilotage de réseaux dans les systèmes de santé
Étude des analogies avec les travaux existants sur la conception et le pilotage dans le cadre du "réseau d’entreprises" ou de "l’entreprise en réseau" pour définir une typologie de l’organisation « réseau » dans les systèmes de santé ;
Développement et expérimentation de modèles mathématiques et de simulation pour la configuration et le pilotage de réseau de soins à partir des connaissances sur les réseaux d’entreprises (chaînes logistiques, entreprises étendues, etc.).

Axe 3 : Élaborer et expérimenter une méthodologie de conception des systèmes d’information hospitaliers, fondée sur une approche processus
Modélisation et formalisation d'une méthodologie opérationnelle de management d'un projet de système d’information hospitalier (SIH), dans une approche d’analyse de la valeur ;
Formalisation d’une démarche collaborative et d’accompagnement au changement pour la conception et le déploiement ;
Définition d’une architecture informatique support du SIH mettant principalement en œuvre des logiciels ouverts permettant de maîtriser les coûts et favorisant l’adaptabilité, l’interopérabilité et la robustesse du SIH.

Axe 4 : Définir une nouvelle architecture pour les systèmes d’information industriels (MES) qui prend en compte l’organisation industrielle de production comme fil conducteur de la logique d’urbanisation
Prise en compte de la dimension « procédé » dans la définition des briques « métier » ;
Évaluation (via la simulation) des performances de telles organisations distribuées ;
Assurance de « l’intégration » des différents systèmes d’information d’entreprise.

Axe 5 : Étudier l’apport complémentaire des approches formelles de conception et d’évaluation de performances dans les architectures tolérantes aux fautes
Validation a priori du comportement du système vis-à-vis de ses spécifications fonctionnelles (conformité de configuration) ;
Évaluation des performances en comportement dégradé (intégration de notions typées risque, optimisation des sauts de mode…) ;
Étude de points particuliers relevant du problème de reconfiguration (pertinence des redondances, possibilités de commutation, diagnosabilité dans le mode, gestion de modes...).